AVC : il touche plus les femmes que les hommes

  • Source: : TopSante | Le 07 septembre, 2017 à 15:09:54 | Lu 3881 fois | 2 Commentaires
content_image

AVC : il touche plus les femmes que les hommes

Première cause de handicap physique acquis de l'adulte, l'accident vasculaire cérébral représente désormais la première cause de mortalité chez la femme dans le monde.

L'accident vasculaire cérébral serait un nouvel exemple d'inégalité homme-femme en matière de santé. On sait que le cancer touche deux fois plus de femmes que d'hommes jeunes. Que la sclérose en plaques frappe également plus de femmes que d'hommes.

Une nouvelle étude de l'Unité Inserm 1171 "Troubles cognitifs dégénératifs et vasculaires" de Lille montre aujourd'hui que l'accident vasculaire cérébral est, lui aussi, plus fréquent chez les femmes.

DES FACTEURS DE RISQUES SPÉCIFIQUES POUR LES FEMMES

Hypertension et fibrillation auriculaire sont des facteurs de risque plus fréquents que chez les hommes. Il a aussi été montré que la survenue d'une hypertension au cours de la grossesse affectait le risque d'AVC de nombreuses années après la grossesse.

Par ailleurs, les études internationales disponibles actuellement mettent en lumière des difficultés de prise en charge et de traitement de l'AVC chez la femme : les délais sont plus long pour arriver à l'hôpital, et le diagnostic moins vite posé que chez l'homme, ce qui entraîne un traitement moins approprié.

COMMENT DIMINUER LE RISQUE ?

Les auteurs de cette étude, estiment qu'un meilleur contrôle des facteurs de risque spécifiques chez les femmes, et des recommandations internationales spécifiques sont nécessaires pour réduire l'incidence de l'AVC féminin.

Des campagnes telles que "Je suis une femme", lancée par la World Stroke Organization pourraient compléter ces dispositifs en soulignant le fait que les femmes sont souvent les premières au sein de la famille à prendre soin de la victime d'un AVC. Enfin, les essais cliniques devraient être conçus en prenant en compte la population des femmes, de manière à disposer de données plus complètes concernant les traitements et prises en charges efficaces.

Cette étude a été publiée dans la revue Nature reviews Neurology.


Auteur: Catherine Cordonnier - TopSante

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonym En Septembre, 2017 (17:09 PM) 0 FansN°: 1
Khorom sa ...comme dit assane diouf..ya n en marre de tes annonces..pfff
Anonym En Septembre, 2017 (17:09 PM) 0 FansN°: 2
Khorom sa ...comme dit assane diouf..ya n en marre de tes annonces..pfff

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com